Département des Sciences de la Nature et de la Vie

Chef du département : BOUNAR  Rabah

Bienvenue …..

Calendrier pédagogiques  2018/2019   Télécharger

Équipes de formation   licence    Master

 

Après deux années de tronc commun, l’étudiant peut être orienter vers l’une des parcours suivants :

  • Licences : Ecologie et environnement  /  Biologie et physiologie végétale

Après classement des dossiers des étudiants des deux licences, ces derniers seront orientés vers les Masters suivants :

  • Le Master en  Biodiversité  et  Biologie  Végétale est une spécialité  qui  a  pour  ambition d’assurer une formation supérieure dans les différents champs de la Biologie Végétale. De par la diversité des approches enseignées, le Master permet aux étudiants d’acquérir une formation  large,  à  caractère  pluridisciplinaire,  qui  leur  permettra  d’aborder  l’étude  du monde végétal dans toutes ses dimensions.  Les enseignements proposés dans ce master visent la maîtrise des concepts et des méthodologies  en  biologie  et  production  végétale,  outils  privilégiés  en  recherche fondamentale et appliquée et pour l’environnement et  l’agriculture.  Cette formation doit permettre aux étudiants, après le Master, d’être efficace dans les structures de recherche des universités et des grands organismes, facilitant ainsi leur accession à des emplois de chercheurs ou d’enseignants-chercheurs.

 

  • Le Master en  Gestion de L’Environnement a pour objectif de compléter la formation dispensée au de la licence « Sciences de l’environnement » pour préparer les étudiants à analyser la diversité du vivant à différents niveaux de perception (du moléculaire à l’écosystème) et permet la préparation à une activité de recherche, dans le domaine des sciences biologiques et de l’environnement. L’issue de cette formation est l’acquisition de compétences pour une meilleure prise en charge des préoccupations environnementales nationales qu’elles soient d’ordre fondamentale (telles que la compréhension des processus qui déterminent la structuration, la dynamique et le fonctionnement des écosystèmes et l’identification d’indicateurs de changements et d’évolution) ou appliquée (telles que la gestion, la conservation des ressources et de la protection de l’environnement…).
  • Le Master Gestion de l’Environnement répond à une demande nationale, de nombreuses structures ont été mises en place par le MATE : Observatoire National de l’Environnement et du Développement durable, Agence Nationale des déchets…dans lesquelles le futur lauréat pourrait trouver sa place. Les étudiants, à l’issue de cette formation peuvent également se présenter aux concours d’entrée aux écoles doctorales qui concernent ce domaine et entamer une carrière d’enseignant chercheur.

 

  • Le Master de l’Ecologie des Ecosystèmes Aquatiques : cette formation a pour objectif  majeur  d’initier  et  de former de chercheurs à une problématique  stratégique « Connaissance  et  conservation  de  la  biodiversité  des  écosystèmes aquatiques connues sous le nom de zones humides ».

Cette  formation  de  Master  a  pour  but  d’inculquer  a  ces  étudiants-chercheurs  les concepts  théoriques  fondamentaux  et  une  démarche  scientifique  rigoureuse,  d’étudier  et de caractériser les différents  écosystèmes  aquatiques  de  centre  algérien (biologie, hydrochimie et géomorphologie) et de déterminer les facteurs anthropiques exercés sur elles ainsi qu’explorer leurs conséquences (toxicologiques et microbiennes) et leurs impacts sur  l’homme et l’environnement qui a engendrée un grand déséquilibre provoquant l’accumulation de micropolluants et de maladies transmissibles généralement par leur eau (les M.T.H.). Les  étudiants,  à  la  fin  de  leur  formation,  maîtriseront  les  divers  outils  de  gestion et de conservation des zones humides dans une perspective de développement durable.

 

  • Le Master en Ecologie des Zones Aride et Semi- Arides : a pour but de mettre en valeur les potentialités biologiques de ces zones touchant les axes suivants : socio économique, aménagement pastoral et steppique, cartographie des milieux semi aride et aride, caractérisation des écosystèmes des zones arides et semi arides (sol – climat– végétation- géomorphologie – géologie) et connaissance de l’adaptation des plantes au milieu aride.

Savoir évaluer la production, la productivité, la biomasse, la minéralomasse des écosystèmes et savoir établir une carte pastorale

Approches statiques évolutives et fonctionnelles qui aident à la compréhension des mécanismes régissant des êtres vivants et à la perception de leurs réponses aux contraintes et aux changements globaux pour une meilleure gestion de l’environnement et une conservation des ressources biologiques arides et de la biodiversité.

 

  • Le Master de Biotechnologies Végétales et Métagénomique  a pour objectif de compléter la formation dispensée au de la licence « Physiologie végétale et l’interaction plante-microorganismes de sol (rhizosphère) » pour préparer  les  étudiants  à  analyser  la  diversité  des  végétaux  et  des  microorganismes associes  et  permet  la  préparation  à  une  activité  de recherche,  dans  le domaine  des Biotechnologies  végétales  et  les  microorganismes.  Elle s’adresse à des étudiants intéressés par l’approche moléculaire, physiologique,  biotechnologique de la  biologie végétale  et  de  la  microbiologie  du  sol.  Outre  l’initiation  à la recherche et l’approfondissement des connaissances théoriques qu’elle offre  à  l’étudiant,  cette formation  est  nécessaire  pour  s’engager vers des études doctorales en  biotechnologies végétales et grâce au stage obligatoire de fin de formation elle permet de prendre contact avec le monde du travail (laboratoires et entreprises).

Formation  d’enseignants  chercheurs  pour  le  secteur  universitaire  destinés  au  secteur public et privé dans les domaines de l’agriculture et la protection des végétaux.

Connaissances fondamentales en science du végétal et son environnement, Maîtrise de l’outil moléculaire et biotechnologique dans la connaissance du végétal (étude d’ADN, PCR quantitative, électrophorèse). Acquisition des bases méthodologiques de la recherche. Les étudiants, à l’issue de cette formation peuvent également se présenter aux concours d’entrée aux écoles doctorales qui concernent ce domaine.

Tél: 035 55 53 51
Fax:035 55 53 51
Email: rabah.bounar@univ-msila.dz